Retour à la liste des fiches

LE BAUME A LA GRANDE CONSOUDE

Le mot « consoude » provient directement du terme latin "consolidare", consolider, en raison des vertus puissantes de cette plante dans les problèmes de fractures, mais aussi pour les articulations délicates, les gonflements articulaires, les foulures et luxations.

C'est la racine, riche en allantoïne (principe mucilagineux), qui entre dans la composition du baume. Afin d'augmenter son efficacité, peut ajouter du souci et de l'arnica.

Ce baume peut s'employer avec succès en association avec les cataplasmes d'argile. Masser d'abord la partie atteinte avec le baume de consoude puis appliquer le cataplasme d'argile. Ce baume est irremplaˆable pour traiter les blessures chez l'homme et les animaux.

Le baume de consoude s'utilise contre les douleurs rhumatismales, la goutte, les douleurs osseuses, les lésions des disques vertébraux.

Il constitue le cosmétique idéal pour vos jambes (varices, circulation).

Il est indispensable au sportif dans les coups, bleus, les meurtrissures.

Le baume de consoude contribue à la résorption des rides, donne de l'élasticité à la peau et la regénère.

Il constitue une incomparable crème de nuit qui régénère et entretient votre peau durant le sommeil.

Copyright FEH : les informations ainsi que les photos reprises sur ce site sont la propriété de la Fédération Européenne d'Herboristerie. Il est interdit de les utiliser sans l'accord préalable de la FEH.

Retour à la liste des fiches