Retour à la liste des fiches

LE MACERAT GLYCERINE D’AULNE GLUTINEUX

Extrait de bourgeon de Alnus glutinosa

L'aulne glutineux pousse dans les zones humides, fréquemment au bord des rivières.
Son habitat n'est pas sans évoquer la phase inflammatoires suppurative aiguë, elle aussi liée à l'eau et sur laquelle l'aulne agit efficacement.

Grand remède du système circulatoire s. l., l'aulne est un préventif des thromboses, tant veineuses que rétinienne. Il fluidifie le sang trop épais en diminuant sa viscosité.
Son action est remarquable dans tous les spasmes vasculaires, surtout après un infarctus, dans sa phase de résolution. L'aulne est un remède des coronarites, des artérites, de l'érysipèle et des phlébites dans lesquelles il agit notamment comme anti-inflammatoire.

Son action remarquable au niveau circulatoire permet de mieux comprendre les propriétés de l'aulne glutineux dans les migraines tant aiguës que chroniques (dont l'origine se situe souvent au niveau digestif ou circulatoire - n.d.a.) mais aussi dans les fatigues et défaillances de la circulation cérébrale fréquente chez les personnes dont le cerveau est âgé, voire sénile, et sujet aux "trous de mémoire".
Une cure d'aulne permet d'accroître les performances intellectuelles et stimule l'attention.

Au niveau respiratoire, l'aulne agit sur la phase suppurative et inflammatoire de façon très efficace, ce qui permet d'éviter, voire supprimer, les antibiotiques.
Il est indiqué dans toute la sphère ORL et plus particulièrement dans les bronchites, sinusites, rhinite, trachéite et même les pleuropneumonies (nous pensons qu'il peut être actif également dans les otites - n.d.a.).

Au niveau digestif, le bourgeon d'aulne est considéré comme draineur de l'estomac, utile dans les gastrites, les ulcères récidivants et divers symptômes inflammatoires tels les colites, les péritonites, les cholécystites.

Dans le domaine ostéo-articulaire, l'aulne agit sur le rhumatisme articulaire aigu (RAA), dans l'ostéoporose, les ostéites et l'ostéomyélite. Il est efficace dans les inflammations subaiguës à tendance diffusante. Il est recommandé dans la maladie de Paget.

Enfin, son action se manifeste également dans les urticaires chroniques et ceux d'origine allergique (vraisemblablement grâce à son tropisme circulatoire et respiratoire, la peau constituant un émonctoire secondaire - n.d.a.).

Grâce à son activité anti-inflammatoire, l'aulne s'indique, au niveau rénal, dans les cystites et pyélites.

Copyright FEH : les informations ainsi que les photos reprises sur ce site sont la propriété de la Fédération Européenne d'Herboristerie. Il est interdit de les utiliser sans l'accord préalable de la FEH.

Retour à la liste des fiches