Retour à la liste des fiches

LE MACERAT DE BOULEAU

Extrait de bourgeon de Betula verrucosa

La tradition nous apprend...

Vers l'an 1800, le Dr PERCY écrivait : "Dans tout le Nord de l'Europe... l'eau de bouleau est l'espoir, le bonheur et la panacée des habitants riches et pauvres, grands et petits,... Les maladies de peau, les boutons, couperoses... lui résistent rarement. C'est un remède précieux dans les affections rhumatismales, dans les reliquats de goutte, dans une foule de maux chroniques contre lesquels la science médicale est si sujette à échouer".

Le grand nettoyage de printemps va commencer. La nouvelle sève va réveiller les rameaux endormis. Ce précieux liquide, encore appelé "eau de bouleau", est exclusivement recueilli au printemps, au moment précis où l'organisme sortant de l'hiver a bien besoin de se nettoyer de tous les déchets qu'il y a accumulés. C'est aussi la sève qui va faire gonfler les bourgeons du bouleau qui renferment de nombreux principes actifs (huiles essentielles, tanins, dérivés flavoniques, sesquiterpènes et de la vitamine C).
Les bourgeons et la sève activent la diurèse et l'élimination des déchets organiques comme l'acide urique et le cholestérol.
Le bourgeon de bouleau est utilisé avec succès par les personnes souffrant de rétention d'eau (provoquant oedèmes, obésité,...), d'affections rhumatismales, arthrosiques et goutteuses; de cellulite, de lithiase rénale et vésicale, de certaines maladies de la peau souvent causées par le fonctionnement déficient du système excréteur.
C'est un draineur général du foie (antitoxique) et des voies urinaires (néphrites, pierres aux reins). Il est particulièrement actif dans l'ostéoporose, la poly-arthrite chronique évolutive (en association avec le macérat de bourgeon de cassis).
De nature Yang, c'est un tonique utile dans le rachitisme, les troubles de croissance, la fatigue générale.

Copyright FEH : les informations ainsi que les photos reprises sur ce site sont la propriété de la Fédération Européenne d'Herboristerie. Il est interdit de les utiliser sans l'accord préalable de la FEH.

Retour à la liste des fiches