---

Retour haut

Cliquez sur le programme du jour dont vous souhaitez voir le détail

Retour - Haut de la page

Quelques mots concernant la gemmothérapie

La gemmothérapie utilise les bourgeons et les jeunes pousses d'arbres et d'arbustes préparées, à l'état frais, par macération, pour obtenir le macérat glycériné.

C'est P. HENRY, un médecin belge, qui créa cette nouvelle méthode et publia ses travaux en 1970 sous le nom de "Phytoembryothérapie". Le médecin français M.TETAU donna à cette méthode le nom de Gemmothérapie, terme qui fut adopté partout.

Les tissus embryonnaires végétaux (bourgeons, jeunes pousses, ...) renferment toute la puissance de la future plante. Ils contiennent plus d'acides nucléiques (information génétique) que les autres tissus, mais également des hormones de croissance, des vitamines, des oligo-éléments, des minéraux et surtout de la sève apportée par l'arbre.

L'extrait gemmothérapique constitue un véritable concentré d'information ; il renferme tout le génie de l'arbre dont est issu le bourgeon. Ainsi, le macérat glycériné de tilleul (Tilia tomentosa) possède les propriétés sédatives liées aux fleurs mais également les vertus dépuratives et diurétiques de l'aubier. Il en va de même pour le bourgeon d'aubépine (Crataegus oxyacantha) qui possède les propriétés du fruit (action sur le muscle cardiaque) et de la fleur (action sur le rythme cardiaque).

La gemmothérapie utilise le totum de la plante sous forme embryonnaire. C'est de la "phytothérapie globale".

Afin de rendre cette phytothérapie embryonnaire plus efficace, il est préférable d'utiliser la macérat glycériné concentré, encore appelé macérat-mère.

Retour - Haut de la page